Menu

Communiqués aux médias

Moutier, 18/06/2020

Tornos rejette explicitement les allégations de l'Unia

Dans son communiqué de presse du 17 juin 2020, le syndicat Unia Transjurane accuse Tornos, entre autres, d'avoir licencié une soixantaine d'employés sous contrat fixe depuis octobre 2019 et d'avoir contourné une nécessaire procédure de consultation. Tornos rejette explicitement ces accusations.

Le nombre mentionné de salariés licenciés est incorrect. Il est vrai que le nombre d'employés de Tornos à La Chaux-de-Fonds et à Moutier a été réduit depuis octobre 2019. Toutefois, la majeure partie des suppressions d'emplois concerne des employés temporaires dont les missions arrivaient à terme. Entre octobre 2019 et avril 2020, Tornos a dû se séparer d'un total de 19 employés sous contrat fixe à Moutier et de 7 à La Chaux-de-Fonds. Treize autres licenciements ont été nécessaires entre avril et juin. Il va sans dire que Tornos respecte en tout temps toutes les exigences légales et coopère avec la Commission du personnel.

En 2019, Tornos a centralisé la production de machines de fabrication suisse sur son site principal de Moutier, a agrandi l'usine et simplifié les processus. Avec cette usine modernisée sur le site de Moutier, Tornos est bien équipée pour continuer à opérer avec succès sur ses marchés mondiaux en cas de reprise suite au ralentissement économique, qui a été exacerbé par la crise de Corona.