Menu

Communiqués aux médias

Moutier, 09/03/2020

Tornos adopte une nouvelle orientation sur le marché

  • Les volumes en baisse pèsent sur le résultat annuel
  • Lancement réussi de la nouvelle SwissNano 7
  • Nouveaux centres clients

Au cours de l’exercice 2019, le groupe Tornos a enregistré des volumes nettement inférieurs à ceux de l’année record 2018. Si les activités de Tornos dans les techniques médicales et dentaires et dans l’industrie électronique se sont maintenues au bon niveau de l’exercice précédent, l’inquiétude dans l’industrie automobile s’est fait sentir au niveau du groupe. L’arrêt ou le report de nombreux projets d’investissement dans ce secteur ont pesé sur les comptes annuels.

Au total, le groupe Tornos a dégagé au cours de l’exercice sous revue un chiffre d’affaires net de CHF 205,3 millions (2018: CHF 214,9 millions) et des entrées de commandes de CHF 135,5 millions (2018: CHF 245,0 millions). Le résultat opérationnel (EBIT2) pour 2019 atteint CHF 6,4 millions (2018: CHF 15,5 millions), tandis que le résultat net se chiffre à CHF 5,9 millions (2018: CHF 15,3 millions).

Évolution des besoins et exigences

Compte tenu de l’évolution de plus en plus claire de l’industrie automobile et de celle des besoins et exigences vis-à-vis des machines d’usinage, Tornos a décidé d’adapter son orientation sur le marché. Le groupe mise ainsi davantage sur les segments de marché des techniques médicales et dentaires, de l’électronique et de l’industrie horlogère car il y voit de meilleures opportunités commerciales et des volumes accrus à moyen et à long terme pour ses tours monobroches à poupée mobile et ses machines multibroches hautes performances.

L’industrie automobile ne représentait plus que 8,6% des entrées de commandes totales de machines en 2019 (contre 42,9% en 2018). Dans le même temps, la part des techniques médicales et dentaires est passée de 12,9% à 28,4%. Tornos a enregistré des ventes réjouissantes dans ce domaine en 2019. La part du segment de l’électronique est passée de 9,6% à 16,6%. En chiffres absolus cependant, Tornos n’a pas atteint le niveau des commandes enregistré dans ce segment au cours du très bon exercice 2018. Cela est d’autant plus vrai pour l’industrie horlogère: si sa part est passée de 9,3% à 9,6%, la valeur des commandes a diminué de moitié en chiffres absolus. Les 36,8% restants (25,3% sur l’exercice précédent) correspondent aux sous-traitants (job shops), qui fournissent des composants dans les quatre secteurs susmentionnés, et aux plus petits secteurs tels que l’aéronautique ou le segment pneumatique et hydraulique.

La SwissNano 7 remporte un franc succès

Tornos a amélioré son chiffre d’affaires en 2019 dans le domaine des tours monobroches à poupée mobile et des machines multibroches fabriqués en Suisse. Lancée sur le marché au cours du deuxième semestre 2018, la SwissNano 7 a reçu un accueil très favorable. Elle pose de nouveaux jalons dans ce domaine en termes d’encombrement, d’ergonomie, de consommation énergétique, d’usure des outils et de niveau sonore. La SwissNano 7 a notamment convaincu les clients du secteur des techniques médicales et dentaires et de l’industrie électronique high-tech. Elle est utilisée, entre autres, pour la production d'implants dentaires ou pour la fabrication de connecteurs sophistiqués dans les techniques de communication et de mesure.

Net recul du chiffre d’affaires au deuxième semestre

Par rapport à l’exercice précédent, le chiffre d’affaires net du groupe Tornos a baissé de 7% en Europe et de 21% en Asie (y compris reste du monde), mais a augmenté de 53% en Amérique. Les chiffres sont également réjouissants en Suisse, où Tornos a facturé 13% de plus qu’en 2018. Au final, le chiffre d’affaires net du groupe Tornos se répartit comme suit dans les différentes régions: Suisse 22,8% (exercice précédent: 19,2%), reste de l’Europe 53,3% (exercice précédent: 59,4%), Asie (y compris autres régions) 11,2% (exercice précédent: 13,4%), Amérique 12,7% (exercice précédent: 8,0%).

Dans le domaine des services et des pièces de rechange, Tornos a une nouvelle fois progressé dans presque tous les secteurs en 2019. Seule la vente des pièces de rechange est en recul. Le chiffre d’affaires net total est passé de CHF 46,7 millions en 2018 à CHF 45,8 millions en 2019. En revanche, dans les domaines du service après-vente, de la révision de machines et de l’activité machines d’occasion, Tornos a gagné du terrain par rapport à l’exercice précédent (+ CHF 1,7 million). Tornos entend continuer à renforcer le domaine des services dans les années à venir.

Charges d’exploitation

Les charges d’exploitation du groupe Tornos ont augmenté de CHF 2,2 millions en 2019, pour atteindre CHF 60,0 millions (2018: CHF 57,8 millions). Dans le domaine du marketing et des ventes, les coûts ont augmenté de CHF 1,0 million, passant de CHF 30,3 millions à CHF 31,3 millions. Tornos a engagé de nouveaux collaborateurs pour le domaine des services afin de continuer à renforcer les services clients. Au niveau des frais d’administration divers, les coûts n’ont connu qu’une augmentation minime.

Recherche et développement

Durant l’exercice 2019, les dépenses dans la recherche et le développement se sont maintenues au niveau de l’exercice précédent (CHF 10,1 millions, comme en 2018). Tornos a poursuivi avec succès ses différents projets d'innovation, tant dans le secteur multibroche que sur les tours monobroches à poupée mobile.

En 2019, Tornos a également poursuivi le développement de son logiciel de programmation et de communication convivial et évolutif TISIS, complété son offre de produits et procédé à différentes mises à jour.

Nouveaux centres clients dans le monde entier et centralisation de la production des machines suisses

Après l’ouverture d’un nouveau centre clients à Chicago (États-Unis) et à Bangkok (Thaïlande) en mai 2019, le groupe Tornos en ouvrira bientôt deux autres, l’un à proximité de Milan (Italie) au premier trimestre 2020 et l’autre à Pforzheim (Allemagne) en 2022. Tornos mise ainsi sur une proximité clients maximale dans le monde entier.

Au cours de l’exercice sous revue, Tornos a centralisé la production des machines suisses sur son site principal de Moutier (Rue Industrielle), développé l’usine et simplifié les processus. Par ailleurs, Tornos a terminé en 2019 la modernisation du bâtiment administratif.

Développement des sites en Asie

La transformation du site de Taichung, Taïwan, en une usine complètement autonome capable de terminer le montage de toutes les machines de la gamme Swiss GT a exercé un effet favorable sur la qualité des processus et la flexibilité de l’entreprise. Au deuxième semestre 2019, les capacités de l’usine étaient déjà pleinement exploitées.

Le groupe Tornos a décidé, en avril 2019, de poursuivre le développement de sa filiale chinoise Tornos (Xi’an) Machine Works Co., Ltd. de manière indépendante et de racheter la part minoritaire composée de 30% d’actions détenue par la société chinoise Shaanxi Robot Automation Technology Co., Ltd. Cette opération a été conclue en janvier 2020. Au cours de l’exercice sous revue, Tornos a par ailleurs déménagé dans de nouveaux locaux à Xi’an.

Les conséquences sociales et économiques du coronavirus chinois ne sont pour l’heure pas encore entièrement prévisibles. Grâce à son site de production à Taïwan, le groupe Tornos a la possibilité de transférer la production de certaines gammes de machines de Chine continentale à Taïwan.

Collaborateurs

Au cours du premier semestre 2019, Tornos n’a cessé d’augmenter ses effectifs pour couvrir la charge de travail élevée. L’effectif des collaborateurs a dû être réduit au cours du deuxième semestre en raison du recul des entrées de commandes. Globalement, les effectifs du groupe Tornos ont légèrement diminué: de 728 collaborateurs (équivalents temps plein) et 44 apprentis fin 2018 à 729 collaborateurs et 35 apprentis fin 2019. Compte tenu du carnet de commandes actuel, Tornos a déposé une demande de réduction de l’horaire de travail à compter de début mars 2020 pour son site de Moutier.

Distribution aux actionnaires

Compte tenu de la situation économique actuelle, le Conseil d’administration renonce à la proposition de verser un dividende.

Perspectives

Le groupe Tornos aborde le nouvel exercice avec un carnet de commandes nettement moins rempli que l’année dernière. Les récentes évolutions géopolitiques entraînent de nombreuses incertitudes qui rendent les prévisions et estimations extrêmement difficiles. Avec sa gamme de produits et de services parfaitement adaptée aux besoins de ses clients, Tornos reste néanmoins bien armé pour réagir de manière rapide et efficace aux évolutions de ses différents marchés.

Lien sur: