Menu Menu

Communiqués aux médias

Moutier, 16/08/2016

Le manque de grands projets clients pèse sur le chiffre d'affaires et le résultat de Tornos au premier semestre

  • Les mesures de réduction des coûts ont permis de compenser en partie le recul du résultat
  • Evolution satisfaisante des machines standard, réticence dans la propension à investir dans les projets de grande ampleur
  • La croissance de l’activité des services et des pièces de rechange témoigne d’une bonne utilisation des capacités chez les clients
  • La rationalisation du portefeuille immobilier se poursuit sur le site de Moutier

Dès fin 2015, il est apparu clairement que les entrées de commandes souffriraient également des conséquences de la suppression du cours plancher entre l’euro et le franc suisse, a fortiori dans un environnement mondial difficile.

Les incertitudes économiques des marchés cibles de Tornos ont freiné de nombreux projets d’investissement clients. Le plus vaste marché des machines-outils du monde, à savoir la Chine, n’a pas été épargné par ces tendances. A cet égard, Tornos observe avec inquiétude le recul actuel de l’activité dans ce pays.

Comme le montrent les retours des clients, ceux-ci préfèrent exploiter prioritairement la totalité de leurs capacités avant d’acquérir de nouveaux équipements, d’où un nouveau report des projets d’investissement.

Les économies de coûts ont atténué la baisse du résultat liée à la faiblesse du chiffre d’affaires

Pour les six premiers mois de l’année en cours, les entrées de commandes sont ressorties à CHF 62.6 millions, soit un net recul de 32.2% (CHF -29.7 millions) par rapport à la même période de l’année précédente (CHF 92.3 millions).

Le chiffre d’affaires net a atteint CHF 69.8 millions, soit 15.4% ou CHF 12.8 millions de moins qu’au premier semestre 2015 (CHF 82.6 millions).

Les mesures de réduction des coûts, qui auront un impact encore plus important au second semestre, ont contribué positivement au résultat, de même que le recours ponctuel au chômage partiel au deuxième trimestre sur le site de Moutier. La mise en place d’un système d’assemblage au plus juste («lean assembly») s’est poursuivie et a permis de raccourcir considérablement le temps de montage. Ce potentiel d’économies devrait devenir plus visible à moyen terme avec l’augmentation des volumes de production.

Ces efforts, ainsi qu’une discipline tarifaire, ont permis de conserver une marge brute en pourcentage au même niveau que l’an dernier.

Il en sort un résultat net de CHF -3.5 millions (2015: CHF -2.5 millions) incluant une perte de change de CHF 0.6 million, ainsi qu’un bénéfice comptable de CHF 1.1 million sur la cession d’immeubles et terrains non indispensable à l’exploitation, conformément à la stratégie du groupe.

Tendances contrastées pour les différentes lignes de produits

Le premier semestre a été difficile surtout pour les tours multibroches de Tornos, conçus pour des gros volumes de production. Dans ce segment Tornos a ressenti la frilosité des clients, qui hésitent à investir dans des grandes extensions d’installations.

SwissNano, développé et fabriqué en Suisse, a affiché une évolution très satisfaisante, puisqu’il s’en est vendu autant au premier semestre qu’en une année entière lors des deux exercices précédents. La clientèle de SwissNano comprend aujourd’hui de plus en plus d’acteurs des techniques médicales ou de l’industrie électronique. A noter les nombreux clients qui, forts d’une première expérience positive, ont commandé plusieurs machines supplémentaires, y compris sur le marché suisse.

Une part croissante des machines commandées est issue des usines asiatiques. La hausse de la demande européenne de machines standard des gammes Swiss GT et Swiss DT met en évidence la compétitivité de ces nouveaux produits.

Projet d’élargissement du portefeuille de produits – De nouveaux lancements prévus cette année

En vue d’assurer sa croissance future, Tornos va mettre trois nouveaux produits sur le marché en 2016. Swiss GT 32, qui sera présenté pour la première fois au prestigieux salon AMB de Stuttgart (Allemagne), constitue la troisième machine lancée selon un concept de plateforme.

Sur le segment des machines haut de gamme, MultiSwiss va permettre à Tornos d’étendre son avance technologique, avec le lancement - sur la base d'une plateforme élargie - de deux variantes pour l’usinage de pièces de plus grande taille. On peut s’attendre à ce que ces produits aient un effet sur le chiffre d’affaires à partir de 2017.

Activité des services et des pièces de rechange plus dynamique que l’an dernier – Le logiciel TISIS très demandé comme produit complémentaire d’accès à l’Industrie 4.0

L’activité des services et des pièces de rechange a progressé par rapport à la même période de l’exercice précédent, ce qui témoigne de carnets de commandes intacts chez les clients.

Ces derniers sont de plus en plus nombreux à miser sur TISIS. Ce logiciel convivial de Tornos permet de surveiller et de piloter à distance et en réseau le parc de machines depuis des terminaux mobiles, dans la droite lignée de la tendance de fond de l’Industrie 4.0. L’offre de machines actuelle de Tornos remplit toutes les conditions requises pour que les clients puissent profiter de ce bond technologique.

Perspectives

Le marché des machines-outils restera exposé à un marché des changes particulièrement fluctuant, auquel s’ajoutent les différentes incertitudes politiques et économiques, qui ne constituent pas non plus des facteurs de stabilisation.

De nombreux clients utilisent aujourd’hui leurs capacités au maximum. Dans ces conditions, on peut supposer qu’ils feront l’acquisition de nouvelles machines dès que les marchés seront un peu plus sereins. Cependant, en l’état actuel, Tornos n’attend pas d’amélioration de la demande avant la fin de cette année au plus tôt.

De ce fait, le groupe préfère ne pas annoncer d’objectif de résultat pour l’exercice en cours. La priorité réside bien plus dans la poursuite de l’optimisation des processus pour que, grâce à ses gains de flexibilité, la société soit en mesure de répondre au redressement de la demande dès qu’il se manifestera.