Menu Menu

Communiqués aux médias

Moutier, 16/03/2015

Tornos regagne la zone de profit en 2014 – L’application de la stratégie est en bonne voie

  • Entrées de commandes plus 20.6% à CHF 183.2 millions
  • Chiffre d‘affaires plus 16.6% à CHF 175.8 millions
  • Zone de profit regagné: résultat opérationnel de CHF 2.8 millions
  • Activités entièrement autofinancées

Au terme de l’exercice 2014, le groupe Tornos a franchi une nouvelle étape. Dans le cadre de la réorientation stratégique entamée il y a deux ans et demi environ, et après deux ans de pertes, le groupe a en effet réussi à renouer avec les bénéfices au cours de l’année écoulée.

Résultat d’exploitation escompté légèrement dépassé

L’objectif de rentabilité formulé à mi-année d’atteindre un résultat d’exploitation équilibré a été légèrement dépassé. En 2014, le groupe a réalisé un bénéfice net de CHF 3.0 millions (2013: CHF -35.6 millions), confirmant ainsi les progrès opérationnels du premier semestre. Le résultat opérationnel retrouve les chiffres noirs, à CHF 2.8 millions (2013: CHF -32.7 millions), correspondant à une marge de 1.6% du chiffre d’affaires net.

Des mesures ciblées mènent à une réduction significative et durable des coûts

La progression du résultat s’explique par la mise en œuvre cohérente de mesures d’amélioration de l’efficacité, par une meilleure utilisation des capacités de production et par l’augmentation des marges. En outre, la marge brute du deuxième semestre a profité de la réorganisation du mix produits, axée sur l’augmentation de la part des nouveaux produits. Des mesures ciblées de réduction des coûts sur les composants et matériaux achetés à l’extérieur ont soutenu l’amélioration des marges. Malgré la forte croissance des volumes, les charges d’exploitation ont reculé à CHF 50.5 millions, soit une baisse de CHF 7.3 millions par rapport à l’année précédente. En 2013, CHF 1.2 million d’indemnités de chômage partiel ont été versées. L’absence de ce versement en 2014 s’est traduite par une réduction durable des dépenses de CHF 8.5 millions par rapport à l’année précédente (14.7%). Les autres produits d’exploitation comportaient CHF 0.8 million issu de la cession de machines de production devenues obsolètes. Cette amélioration durable a permis de faire croître de CHF 15.2 millions la rentabilité du groupe par rapport au résultat opérationnel excluant les éléments et charges non-récurrents de 2013.

Les taux d’intérêt favorables et, surtout, le remboursement des prêts au début du deuxième semestre, rendu possible par une solide position de trésorerie, ont permis au groupe de faire baisser ses charges financières à CHF 0.5 million (2013: CHF 2.3 millions). L’effet de change positif net de CHF 0.9 million (2013: CHF -0.5 million) provient, d’une part, de gains réalisés de CHF 1.0 million et, d’autre part, de pertes de CHF 0.2 million non réalisées.

Le groupe Tornos a clos l’exercice 2014 avec un chiffre d’affaires net consolidé de CHF 175.8 millions (2013: CHF 150.8 millions), en hausse de 16.6% par rapport à l’année précédente. En matière de répartition géographique, l’Europe et l’Asie ont contribué au résultat global de manière très positive, avec des taux de croissance de respectivement 23.6% et 35.7%. A l’inverse, le continent américain restait en deçà des prévisions, avec un repli de 27.1% par rapport à 2013.

L’Europe et l’Asie permettent une augmentation substantielle des entrées de commandes

L’exercice 2014 s’est terminé sur CHF 183.2 millions d’entrées de commandes (2013: CHF 151.9 millions), soit une progression de 20.6%. La plus forte progression a été enregistrée en Europe du Sud, où l’on dénote un regain d’intérêt pour l’investissement après deux années au ralenti. Les entrées de commandes sont également en progression en Europe du Nord, ce qui témoigne de la réussite des efforts d’expansion dans cette région. Après un net repli en 2013, l’Asie s’est ressaisie en 2014 pour représenter environ 25% du total des commandes, renouant ainsi avec l’orientation visée. En Asie, l’essentiel de l’activité porte sur la Chine et Taïwan où un bon nombre de projets multibroches importants ont pu être enregistrés. Aux Etats-Unis, 2014 doit être considérée comme une année de transition. En effet, l’adaptation du réseau de distribution au mix des futurs produits s’est bien déroulée, mais elle n’a pas encore pu générer de nouvelles commandes comme souhaité, l’arrivée sur le marché des nouveaux produits du segment standard n’ayant eu lieu que vers la fin de l’année.

2014: un tournant réjouissant dans la stratégie produits

Les deux premières machines du segment standard, à savoir la CT 20 et la Swiss GT 26, ont été lancées dès le deuxième trimestre. Celles-ci sont fabriquées dans les usines de Tornos à Xi’an et respectivement à Taïwan. Les livraisons des derniers produits de l’ancien fournisseur partenaire se sont quant à elles terminées en milieu d’année. En matière de produits, 2014 restera l’année du tournant dans l’histoire de Tornos. Dès lors, le portefeuille des tours monobroches se compose entièrement de produits haut de gamme et standard de sa propre production et sans restriction géographique.

L’écho favorable rencontré par la machine MultiSwiss a renforcé la position du groupe Tornos sur les segments de marché visés. Avec environ un tiers des ventes, les équipementiers automobiles restent le principal débouché de Tornos, suivis des techniques médicales, puis de l’industrie horlogère. Cette évolution s’explique par le caractère fortement mondialisé de l’activité des équipementiers automobiles et des techniques médicales, mais aussi par l’extension significative des capacités de production au-delà de leurs marchés d’origine, ce qui a permis de décentraliser les décisions d’investissement. Dans ce contexte, les étapes d'internationalisation franchises par le groupe Tornos les deux dernières années en Asie et plus particulièrement en Chine forment une condition préalable importante pour participer à la croissance attendue dans ces régions.

Piliers de notre industrie exportatrice, les horlogers suisses, quant à eux, concentrent leur savoir-faire sur le territoire helvétique. Leurs capacités de production doivent être totalement utilisées actuellement avant que de nouveaux investissements ne soient considérés. Alors que l’industrie automobile recourt principalement à MultiSwiss et à d’autres tours multibroches hautement productifs, c’est la gamme performante EvoDECO qui prédomine dans les techniques médicales, de même que dans l’horlogerie, où elle est complétée par la machine de haute précision SwissNano, adaptée aux besoins spécifiques de ce secteur d’activité.

Passage aux normes comptables Swiss GAAP RPC

Tornos Holding SA a décidé de passer des normes comptables IFRS aux Swiss GAAP RPC avec effet au 1er janvier 2014. Ce changement traduit la volonté de Tornos d’opter pour une norme plus pragmatique, tout aussi pertinente, moins complexe, moins chère et répondant aux besoins d’une entreprise de taille moyenne opérant à l’échelle internationale. En conséquence, Tornos Holding SA a passé au Domestic Standard, conformément aux prescriptions de SIX Swiss Exchange.

Perspectives 2015

En l’état actuel, les marchés cibles de Tornos sont globalement solides. La décision de la Banque Nationale Suisse du 15 janvier 2015 rend l’environnement économique plus exigeant envers toutes les entreprises suisses exportatrices. Dans ce contexte, Tornos a déjà réagi par le biais d’un programme d’efficience accéléré dont les effets se manifesteront dans le résultat lors des 12 prochains mois.