Menu Menu

Communiqués aux médias

Moutier, 15/03/2016

Tornos avec un résultat positif dans un environnement de marché et un contexte monétaire exigeant

  • Résultat opérationnel (EBIT) de CHF +2.4 millions et résultat net de CHF +0.9 million grâce à une structure des coûts à nouveau améliorée
  • Les effets négatifs de taux de change pèsent sur un chiffre d’affaires et des entrées de commandes en repli
  • Nouveau mix de produits de machines haut de gamme et standard ainsi que des services en grande partie complet

Pour le groupe Tornos, l’exercice 2015 était placé sous le signe de la poursuite de la mise en œuvre des différentes orientations clés de la stratégie, ce faisant en améliorant encore la performance économique de l’entreprise. La suppression du cours plancher du franc suisse par rapport à l’euro décidée par la BNS a mis les exportateurs helvétiques à rude épreuve en début d’année 2015. Pour faire face à ces nouvelles conditions cadres, le groupe Tornos a dû réexaminer ses objectifs et priorités et a dû arrêter rapidement des mesures appropriées.

Résultat opérationnel (EBIT) et résultat net positifs grâce à un seuil de rentabilité abaissé

Sur l’ensemble de l’année, le groupe a réalisé un résultat opérationnel (EBIT) positif à CHF 2.4 millions et un résultat net à CHF 0.9 million. Des mesures structurelles et organisationnelles, ainsi qu’une grande discipline dans la maîtrise des coûts durant ces trois dernières années ont permis de réduire nettement le seuil de rentabilité, qui est aujourd’hui de près de CHF 50 millions plus bas qu’en 2012, ce qui confère à l’entreprise une flexibilité nettement accrue face aux fluctuations de la demande.

Les effets de changes pèsent sur un chiffre d’affaires et des entrées de commandes en repli

Au cours de l’exercice 2015, le Groupe Tornos a réalisé un chiffre d’affaires net de CHF 164.0 millions. Ceci correspond à une baisse de 6.7% par rapport à l’année précédente (CHF 175.8 millions). Corrigé des effets de change, le chiffre d’affaires net s’élève à CHF 172.5 millions, soit une légère baisse de CHF 3.3 millions ou de 1.9% par rapport à la même période de l’année précédente. Les entrées de commandes ont atteint CHF 160.0 millions dans l’année sous revue, soit un recul de 12.7% en comparaison à l’année précédente (CHF 183.2 millions). Corrigé des effets de change, les entrées de commandes s’élèvent à CHF 172.8 millions, soit un recul de CHF 10.4 millions ou de 5.7% par rapport à l’année précédente.

Commandes provenant de tous les segments industriels

L’évolution des commandes est propre à chaque segment de marché et fait montre ainsi d’évolution différenciée. Dans le segment des sous-traitants automobiles, qui s’est également confirmé en 2015 comme le principal marché du groupe, Tornos a pu enregistrer des commandes importantes avant tout en Allemagne, fief de la construction automobile européenne. Dans le segment des technologies médicales et dentaires quelques commandes de groupes internationaux renommés ont été enregistrées. De plus, Tornos a été choisi en tant que «partenaire privilégié» par l’un des plus grands groupes de technologie médicale. En proportion, les commandes de l’industrie électronique ont légèrement progressé. Des champs d’activité intéressants autour des connecteurs high-tech ont pu être ouverts, notamment pour l’aéronautique. Depuis quelque temps, l’horlogerie fait les frais d’un contexte de marché plus difficile. La transformation de Hong Kong, lieu de transit comptant parmi les principaux débouchés mondiaux de montres de luxe, pèse sur l’industrie horlogère helvétique et réduit la propension à investir dans de nouvelles machines. Il est donc d’autant plus remarquable que Tornos soit parvenu à obtenir une commande importante d’un grand nom de l’horlogerie suisse.

Progrès significatifs en Amérique ne compensant qu’en partie le recul en Asie

Sur le continent américain, les entrées de commandes étaient plus de deux fois et demie supérieures à celles de l’année précédente. La restructuration complète entamée dès 2014 ainsi que la réorientation du réseau de distribution vers le nouveau mix de produits portent donc leurs fruits et contribuent largement à redonner à cette région sa vigueur passée. Les activités en Asie évoluent à l’opposé des commandes américaines. Le repli de la production industrielle chinoise, ainsi que la baisse des importations et exportations du premier consommateur et producteur de machines-outils au monde, reflètent une certaine réserve dans les investissements.

Sur le marché de la Grande Chine précisément (Chine, Hong Kong, Taïwan), d’importants fournisseurs européens de l’industrie automobile construisent de nouvelles unités de production. A cet égard, la région présente un potentiel de croissance pour le groupe Tornos au cours des années à venir. L’Europe reste la région centrale pour Tornos et demeurera son premier marché pour les machines haut de gamme ces prochaines années. Les chiffres de ventes de machines standard produites à Xi’an et à Taïwan ont montré que Tornos est parvenu à positionner et vendre avec succès ses propres produits asiatiques en Europe. Dans cette région (sans la Suisse) les entrées de commandes, corrigées des effets de change, ont dépassé les chiffres de l’année précédente.

Contribution stable des services au chiffre d‘affaires

Malgré le repli dans l’activité machines, le chiffre d’affaires des services a atteint le niveau de l’année dernière. La longévité, et surtout le grand nombre de machines installées dans le monde offrent un potentiel considérable en termes de maintenance, de vente de pièces de rechange et de révisions complètes. Durant l’année sous revue, cette activité a encore progressé.

Le concept de plate-forme favorise les synergies – près de la moitié de la production annuelle des machines provient d‘Asie

Grâce au concept de plate-forme, l’offre existante de machines standard CT 20 et Swiss ST 26 a pu être complétée en 2015 par quatre nouveaux modèles, ce malgré de fortes contraintes de coûts. L’utilisation de modules de construction et de composants en partie identiques a permis de lancer deux produits dans chacune des familles Swiss GT et Swiss DT. Tornos propose désormais à ses clients dans tous les segments importants une sélection de tours allant de cinq à sept axes, permettant de fabriquer une gamme presque illimitée de pièces. Parallèlement, le nombre de machines issues de la production asiatique est en augmentation, de sorte que près de la moitié de la production annuelle provient aujourd’hui des usines de Xi’an et Taichung.

Offre complète de produits haut de gamme – MultiSwiss une nouvelle tendance technologique

Dans le domaine des tours haut de gamme, la ligne EvoDECO a été complétée par deux produits et comprend désormais quatre machines qui sont largement considérées comme les plus productives et puissantes du marché. Avec leurs huit à dix axes, elles bénéficient d’une flexibilité optimale qui permet de fabriquer les pièces les plus complexes. Avec MultiSwiss, Tornos dispose d’une autre locomotive en plus de la ligne EvoDECO et de SwissNano, qui constituent ensemble la colonne vertébrale des machines haut de gamme produites en Suisse. Depuis l’introduction de ce modèle en 2011, le nombre de machines MultiSwiss vendues a augmenté chaque année. Grâce à MultiSwiss, Tornos a atteint la première place en unités vendues aux Etats-Unis et établi une nouvelle tendance technologique avec ce produit.

Mesures d’amélioration de l’efficience portent leurs fruits – sites de production asiatiques en croissance

L’adaptation des structures et de l’organisation dans le cadre de la création du domaine de responsabilité «Global Supply Chain Management» a fait ses preuves. Parallèlement, le passage au «lean» s’est poursuivi dans la chaîne de montage permettant des gains allant jusqu’à 30% par machine sur les temps de montage. Dans la production, des optimisations de processus ont permis de mettre certaines machines hors service et de réduire ainsi durablement les coûts.

L’augmentation du temps de travail à 43 heures par semaine pendant neuf mois a également contribué de manière positive à un résultat équilibré. Les capacités libérées par ces gains d’efficience ont conduit à une réduction des effectifs de travailleurs temporaires et à une extension des domaines d’intervention des collaborateurs expérimentés, afin de profiter de leur grand savoir-faire. La majorité de l’augmentation de l’effectif en comparaison à l’année précédente a été embauchée sur les sites de Tornos Xi’an (+13) et Tornos Taïwan (+9) pour faire face à la croissance du volume de production.

L’assainissement du portefeuille immobilier progresse

L’acquisition d’un terrain par la municipalité de Moutier ainsi que la vente d’une partie d’un bien immobilier n’étant plus nécessaire au fonctionnement de l’entreprise a permis la réduction du portefeuille immobilier. Ceci conduit à la concentration de l’activité industrielle sur le site de Moutier.

Perspectives 2016: Contexte monétaire et environnement économique restent exigeants

Le contexte économique devrait demeurer difficile pour l’industrie d’exportation helvétique. Tornos va également poursuivre l’optimisation des structures et des processus et ainsi maintenir une bonne flexibilité et des coûts sous contrôle. On peut supposer que le nombre de machines sortant des usines asiatiques dépassera cette année celui des usines suisses. Les efforts de développement visent à étendre cette année encore le portefeuille des machines haut de gamme produites à Moutier en Suisse. Afin d’atteindre cette objectif, les ressources de développement seront légèrement accrues, comme le prévoient les plans à moyen terme. Du fait du manque de visibilité, du contexte monétaire toujours défavorable et de la situation économique actuellement incertaine, Tornos renonce à se prononcer sur le résultat de l’exercice 2016.